L’héraldique un processus d’identité

L’art héraldique a pour objet l’étude, la conception, la réglementation et l’usage des armoiries. Ces dernières sont soumises dans leur composition à des règles particulières qui sont celles du blason.

Toutefois, tel que mentionné dans la CHRONIQUE Claire-B-303w« L’héraldique et vous » publié dans L’Ancêtre par Claire Boudreau, Héraut d’armes du Canada, les règles d’utilisation des armoiries personnelles ou associatives ne sont, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ni prédéfinies ni immuables. Elles relèvent en grande partie de la coutume qui, comme on le sait, varie et évolue dans le temps et selon les lieux. Chacun, quel qu’il soit, a le droit d’adopter ou d’utiliser les armoiries de son choix, à la condition de ne pas usurper celles d’autrui. Elles peuvent être concédées par l’Autorité héraldique du Canada ou adoptées à titre d’auteur.

La création des armoiries est, aussi, un mode d’identification par l’utilisation de symboles reliés à votre histoire personnelle ou à celle d’une personne morale tels qu’une association de famille, un organisme, une société, une municipalité, une province ou un pays.

  

 1Personnellew2Associationw3Organismew4Societew5Municipalitew6Provincew7Paysw

 

 

 

 

 

L’héraldique un complément à la généalogie

 Les armoiries sont, aussi, une représentation emblématique des liens permettant aux descendants de se reconnaître. Il est ainsi possible d’enrichir et d’illustrer l’histoire généalogique et familiale d’une personne en associant l’héraldique à vos recherches.

 Chaussegros-de-Lry1wDamours1w

 

 

 

© 2017 SGQ - Tous droits réservés  |  Site Web fait par POPcliQ  |  Pour des commentaires sur le site web, contacter le Webmestre