MEMBRES À L'HONNEUR 2014

Médaille de reconnaissance 2014 : Diane Gaudet et Jacques Olivier

Mme Diane Gaudet est membre de la SGQ depuis 2002. Elle s’est jointe au Comité de L’Ancêtre en 2004 où elle a occupé le poste de coordonnatrice. Quelle tâche! Préparer les prévisionnels, envoyer les textes aux réviseurs, les recevoir, relancer les auteurs, s’assurer que tout est rendu à temps pour la publication du prochain numéro. Elle a été plus que patiente à noter des corrections qui n’en finissent plus. Il lui fallait en plus faire la mise en page.

Son travail ne s’arrête pas là, il faut faire affaire avec l’imprimeur, voir à ce que les délais soient respectés, s’occuper de la liste de postage. Elle ne compte pas les heures pour s’assurer que la revue L’Ancêtre soit prête en respectant les délais. Tous ceux qui ont eu des rapports avec Diane peuvent témoigner de sa bonne humeur, son humour, sa gentillesse; elle avait toujours une solution à apporter aux divers problèmes.

C’est une excellente ambassadrice, elle a passé de nombreuses heures pour ne pas dire des fins de semaine complètes  dans les stands à Laurier lors du Salon du patrimoine familial et à la Maison Fornel lors des Fêtes de La Nouvelle-France pour représenter la SGQ. Il ne faut pas oublier sa grande contribution au Congrès international des sciences généalogique et héraldique en 2008.

 

Jacques Olivier est membre de la SGQ depuis 1998. En 2001, il rejoint les rangs du comité de L’Ancêtre. Au fil des ans, son implication dans ce comité gagne en importance. En 2005, il en devient le rédacteur et en 2008, le directeur. Il cumule ces deux tâches de 2008 à 2013. Il conserve celle de rédacteur jusqu’en 2014. Sous sa direction, la revue L’Ancêtre a gagné en notoriété et est devenue une référence dans le monde de la généalogie.

Toujours à la recherche d’idées nouvelles, il sait faire partager son enthousiasme aux membres de l’équipe et de nouvelles chroniques sont ajoutées sous sa direction. C’est un travailleur acharné, il ne compte pas ses heures, la tâche de rédacteur est très exigeante. Il apprécie les auteurs de la revue et les encourage à publier. Il incite également de nouveaux auteurs à publier le fruit de leur travail. Jacques a également su s’entourer d’une solide équipe qu’il apprécie et à qui il fait confiance.

Jacques Olivier participe régulièrement au Salon des familles souches, aux Fêtes de la Nouvelle-France et il apporte son aide à tous ceux qui en ont besoin. On ne peut passer sous silence son travail comme coordonnateur lors du Congrès international des sciences généalogique et héraldique en 2008.

 

Prix Renaud-Brochu 2014 : Michelle Desrosiers

Depuis plus de 10 ans, Mme Desrosiers consacre plusieurs heures par semaine à la bonne marche des ateliers de formation. Elle valide les inscriptions à chaque formation, compile les évaluations et remet le rapport archivé. Elle gère les crédits pour les personnes qui annulent leur inscription. Elle est la secrétaire du comité. Elle voit à l'affichage des formations à la SGQ et au Centre d'archives de Québec. Chaque semaine, elle finalise les préparatifs pour les formations prévues lors de la fin de semaine. Nous saluons son enthousiasme, son inlassable dévouement, sa disponibilité et son investissement personnel dans la bonne marche du comité de formation. La SGQ veut souligner la constance de son engagement comme bénévole.

© 2019 SGQ - Tous droits réservés  |  Site Web fait par POPcliQ  |  Pour des commentaires sur le site web, contacter le Webmestre  |  Plan du site